AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

running for our lives (ivyolet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
an evolution i suppose
ϟ MESSAGES : 22
ϟ CRÉDITS : uc
ϟ PSEUDO : sparks, laura.
ϟ MES COMPTES : plop

ϟ ÂGE DU PERSO : vingt-quatre années qu'elle court les rues en compagnie de ses frères jumeaux.
ϟ EMPLOI : avant tout cela ivy était stagiaire dans une compagnie d'informatique, une opportunité lui ayant été offerte par le biais des ses études.
ϟ STATUT CIVIL : uc, but un truc bien compliqué histoire de
ϟ POUVOIR : régénération cellulaire accélérée (5/7), ivy n'a pas vraiment de contrôle sur son pouvoir, elle ne sait ni comment il fonctionne ni ce qu'il faut pour l'actionner. ça arrive tout seul, c'est tout.
ϟ IDÉOLOGIE : pour les mutants bien qu'elle ne comprenne pas encore ce qu'il se passe, tout est encore confus dans sa tête. il s'agit d'un changement brutal auquel elle n'arrive pas à s'habituer.
ϟ INVENTAIRE : bientôt bientôt
ϟ LOCALISATION : traquée, cachée, en fuite un peu partout avec ses frères.

MessageSujet: running for our lives (ivyolet) Lun 11 Jan - 23:04



running for our lives.

(∆∆∆)
Ses iris marrons se posèrent sur les visages de ses deux frères. Identiques. Elle aurait voulu que sa tête lui fasse mal, Ivy, elle aurait tant voulu pouvoir être capable de ressentir la moindre peine histoire de pouvoir illustrer les maux qui la hantaient. Mais il ne s'agissait plus que du vide désormais, du vide qui entourait, emplissait son coeur et sa tête. Pouvoir s'éloigner quelques temps, s'en aller pour toujours, c'était tout ce qu'elle souhaitait après tout; partir et ne plus jamais revenir. Un soupire, léger, s'extirpa de ses lèvres entrouvertes tandis que ses yeux se baladèrent de visages en visages. Ils étaient plusieurs mutants à se retrouver cloitrés ensemble. Enfermés, cachés pour pouvoir survivre. Mais Ivy, elle étouffait, elle se sentait à l'étroit dans cet endroit pourtant si vaste. Mais l'air frais que symbolisait la liberté lui manquait, pouvoir être libre de ses actes, de ses pensées, elle aurait donné n'importe quoi si elle avait pu. Mais elle ne pouvait pas, et c'était bien cela le problème. Les gens comme elles ne pouvaient plus rien désormais. Une dame plus âgée se leva et vint se placer au centre de tout le monde dominant chaque personne en vue de sa grande taille. « OK guys, I need volonteers in order to go and look for any kind of provisions. We're starting to run out of food and water and it's not safe enough to go out as a group. I know it's not the safest thing to do but we're really starting to miss stuff. » les yeux d'Ivy s'écarquillèrent tandis qu'elle ne lâchait plus la dame des yeux. Elle se leva de sa chaise pour s'approcher d'elle, le regard déterminé. « I volonteer. » dit-elle tout en haussant les épaules. Elle avait besoin de sortir, de prendre l'air ou sinon elle était sûre de ne pas tarder à exploser. Ses yeux vinrent ensuite se poser sur ses deux frères qui la dévisageaient. Elle leur lança un regard tendre qui voulait tout dire; everything's going to be ok. i promise you guys. and if something goes wrong: i cannot die, remember? elle ne voulait pas y aller avec eux. Ils étaient sa moitié, son tout en un sens, et elle ne pouvait pas se permettre de les mettre en danger. De les voir être blessés; elle ne s'en remettrait jamais et devrait se voir vivre avec cela sur les épaules pour toujours, littéralement. Alors elle le jeta un dernier regard sans leur dire un mot. À quoi cela servait-il après tout? Elle savait que ce n'était pas un adieu, elle ne voulait pas que ça en soit un alors elle avait fait en sorte que ça n'y ressemble pas.

Voilà qu'elle se retrouvait désormais en compagnie de deux autres mutants dont elle n'avait pas vraiment fait la connaissance; l'un d'entre eux savait manier l'eau tandis que l'autre avait la capacité d'animer des objets. Ivy se fichait un peu de leurs dons à vrai dire, persuadée que ce qui faisait la force de quelqu'un c'était sa détermination et sa force mentale, non sa force physique. Une carte avec des instructions leur avait été donnée et Ivy ne la lâchait pas des yeux essayant de comprendre les vulgaires écrits qui y avaient été rapidement rédigés. Elle soupira en fermant les yeux, profitant quelques secondes du soleil qui frappait contre sa peau. La première sensation agréable qu'elle s'autorisait à ressentir depuis bien longtemps maintenant. Sa plaisance fut interrompue quand un des deux hommes dont elle était accompagnée prit la parole, ses iris marrons vinrent se déposer sur sa silhouette puis son visage. « I propose we spread out and we meet right here in an hour. Until then, we look for anything that might seem helpful, nothing's too much. » un hochement de tête de la part de la jeune femme avait été suffisant. Sa main droite vint se poser sur sa montre qu'elle programma comme chronomètre qu'elle régla à une heure précise. Un nouveau soupir s'échappa de ses poumons tandis qu'elle avait commencé à marcher à gauche et que ses partenaires étaient partis dans des directions opposées. La jeune femme s'était engouffrée dans ce qui ressemblait à une petite forêt dans laquelle elle n'avait encore jamais pénétré jusqu'à aujourd'hui. Avec un peu de chance elle trouverait une maison inoccupée ou vide ou encore un magasin sur le bord de la route. Ses pieds trainaient sur le sol sec, le bout de ses pieds retournant quelques feuilles déchues. Ses iris se risquèrent à se balader un peu partout autour d'elle s'offrant un spectacle magnifique. Certains arbres dénués semblaient harmonieux tandis que d'autres remplis de feuilles et de fleurs semblaient raconter une histoire douce et agréable. Un soupir (plaisant cette fois-ci) vint se mélanger à la brise fraîche qui entourait son corps et caressait ses cheveux. Mais un craquement aigu et irritant vint titiller ses oreilles, ce qui la sortie prématurément de sa rêverie. D'un pas rapide elle se retourna, yeux à l'affut et souffle court. « Fancy seing you here. » son accent britannique avait résonné jusque dans sa tête avec un ton particulièrement effrayant, plus qu'en temps normal. Marquant un pas en arrière, les yeux d'Ivy semblaient refléter la peur qui animait son coeur un peu plus qu'habituellement. Mais ses points se serrèrent jusqu'à ce que ses phalanges blanchissent et son regard se fit si pénétrant et noir qu'elle ne pu retenir un rictus satisfait sur le coin de ses lèvres. Cette silhouette, cette voix, elle ne les connaissaient que trop bien. Elles caractérisaient un entêtement trop poussé et un visage cassé, attirant. Ironique. Ivy se risqua à avancer d'un pas tandis qu'elle fixait l'arme du soldat qu'il tenait entre ses mains. Mais Ivy n'avait pas peur, elle n'avait plus peur. Elle avait déjà affronté des soldats bien trop souvent pour qu'elle ne se laisse dévorer par l'angoisse. « What do you want? » sa voix s'était faite confiante, déterminée tandis que son regard n'avait pas faillit. Un rire cynique s'échappa des lèvres du soldat tandis qu'il n'avait pas lâché Ivy des yeux, pas une seconde: comme un animal qui guette sa proie et qui ne veut pas manquer la moindre occasion pouvant s'attaquer à elle. Le don d'Ivy faisait envier, impressionnait, intriguait et c'était ce qui avait amené ce soldat jusqu'à elle. Ce dont qu'elle possédait n'avait pas seulement la qualité de guérir mais également de provoquer. D'inviter à dépasser les limites, de faire mal pour causer de la peine, d'être cruel. Et bien que Ivy ne pouvait pas mourir et qu'elle se régénérait à la moindre blessure, la peine ne s'en allait pas pour autant. Elle était similaire à la peine originelle. « Oh honey, you know exactly what I want. » elle. C'était elle qu'il voulait. Et son arme se leva en un geste rapide, si rapide qu'Ivy ne fut pas capable de bouger. Une première balle traversa son épaule lui procurant une douleur si aigu qu'un cri de douleur lui échappa. Mais à peine eut-elle le temps de poser le regard sur sa blessure qu'elle avait déjà disparu. Un trou et une légère trainée de sang s'écoulant sur son bras. Ses réflexes fut rapides. Ses pieds fouettaient déjà le sol à une vitesse incroyable tandis que le vent fouettait son visage. Les coups de feu étaient forts, si forts qu'Ivy était sûre que quelqu'un allait débarquer pour le rejoindre et en finir avec elle. Mais c'était impossible, elle avait déjà essayé tant de fois. Le désespoir dans lequel Ivy s'était retrouvé l'avait poussé à faire tant de choses, des choses qu'elle regrettait d'avoir essayé et qui pourtant traduisait sa faiblesse naturelle. Faiblesse qu'elle tentait de faire disparaitre tant bien que mal. Une balle vint se loger dans son mollet et traversa ses ligaments. Ivy pu les sentir se rompre puis se réparer en quelques secondes tandis que la douleur persistait encore, s'échappant doucement au fur et à mesure où elle essayait de se relever. Un coup d'oeil en arrière suffit pour l'effrayer quand ses yeux se posèrent sur le visage du soldat qui souriait, encore. Ivy reprit sa course tant bien que mal et en quelques minutes elle réussit à le distancer. Ce qui la surprit fortement par ailleurs. Et, tandis qu'elle marchait en essayant de faire le moins de bruit possible, elle trébucha sur une branche d'arbre et dévala une pente avant d'atterrir violemment sur le flanc. Les quelques égratignures qu'elle avait pu acquérir s'étaient déjà envolées tandis que quelques traces de sang persistaient sur son visage. Ses iris cependant vinrent se poser sur un visage qu'elle n'avait jamais vu. Était-elle elle aussi venue pour la tuer? La jeune Spinnet se releva si rapidement que sa tête tourna, elle saisit dans une de ses mains une branche d'arbre. Minable pensa-t-elle, mais c'était tout ce qu'elle avait pu trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

running for our lives (ivyolet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Running box
» Pour ou contre les running shoes ?
» You're my river running high, run deep, run wild [Eugenia] # Terminé
» Time Is Running Out | FT. Primrose Peterson
» julian • i've been running away all my life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUMANITY RISES :: VILLE (une catégorie pour une ville ou plusieurs catés pour plusieurs villes ?) :: test-